Accueil » Extrême » PLANE SWAP

Vidéos

Extrême

PLANE SWAP

Demi-échec ou demi-succès ?

Le dimanche 24 avril 2022, dans le ciel de l’Arizona, tout ne s’est pas déroulé comme prévu durant la spectaculaire cascade intitulée “Plane Swap” (qui signifie en français “échange d’avion”) : Seul Luke Aikins a pu rejoindre l’avion gris, comme prévu. Andy Farrington n’a pas eu droit à cette chance : l’avion bleu qu’il devait atteindre est parti en autorotation presque immédiatement après le départ.

Menu de navigation par chapitre :
Les aléas du direct
Et l’avion bleu ?
Happy end…


Par Bruno Passe
Cela reste une première mondiale, en ce 24 avril 2022, c’est la première fois dans l’histoire de l’aviation qu’un pilote décolle dans un avion et atterrit dans un autre. C’est également la première fois dans l’histoire du parachutisme qu’un chuteur quitte un avion en vol, puis remonte dans un autre avion sans pilote à bord et atterrit avec.

Photo Keith Ladzinski / Red Bull Content Pool

Et ce pilote-parachutiste est donc Luke Aikins. Pas de chance pour Andy Farrington, si ce n’est celle d’être revenu en vie et indemne de cette cascade très engagée. Comme le montrent ci-dessous ces images extraites du direct RedBull TV, le double défi n’a pas pu être relevé tel qu’il était prévu, et il reste à savoir pourquoi le contrôle de l’avion a été perdu : défaut du système de pilotage automatique, problème de centrage, ou autre ?

 

De retour sur le plateau du direct aux cotés de Luke Aikins, Andy Farrington était très ému, très déçu, les yeux humides, mais il n’en a pas perdu son sens de l’humour : “J’adore les parachutes, et j’ai utilisé le mien aujourd’hui  !” a-t-il déclaré devant les caméras.

Quant à Luc Aikins, il a réussi à suivre le piqué parfait de l’avion gris d’Andy Farrington et il est remonté dedans avec une apparente facilité. Preuve que le défi était fou, mais pas impossible à réaliser.

Les aléas du direct
Mais les images en gros plan de Luke Aikins récupérant l’avion d’Andy Farrington ne sont pas apparues durant le direct. Le réalisateur s’est concentré sur la chute libre d’Andy, lorsque celui-ci a hurlé dans son micro “L’avion bleu est hors de contrôle, l’avion bleu est hors de contrôle !”. Dès les premières secondes du double saut, il ne faisait aucun doute que l’avion bleu de Luke Aikins, qui était sensé devenir celui d’Andy, était devenu en fait irrécupérable. Il est parti lentement en tonneau sur le dos durant sa mise en piqué.


Le montage vidéo officiel de Red Bull (voir ci-dessous), montre la récupération rapide et impeccable de Luke Aikins sur l’autre avion, le gris. Il s’en rapproche rapidement, attrape le hauban et longe la barre fixée spécialement dessus pour atteindre la carlingue, dans laquelle il rentre avec une apparente facilité. Il se jette alors sur le tableau de bord et reprend le contrôle de l’appareil. Un demi succès certes, mais un succès tout de même, et à savourer à juste titre !

 

Sur le replay des 3 heures de direct Red Bull TV (voir lien ci-dessous), à 02:50:00 on peut voir également la séquence, en vidéo multiangle, de la transition parfaitement réussie par Luke Aikins entre l’avion bleu et l’avion gris.

 

Et l’avion bleu ?
Les images du direct se sont concentrées sur la chute libre d’Andy, qui est parti en dérive pour s’éloigner de l’avion bleu, hors de contrôle. On voit Andy ouvrir son parachute et se poser en sécurité au milieu du désert, tandis qu’un hélicoptère est déjà en route pour le récupérer.

Mais qu’est-il arrivé à l’avion bleu de Luke Aikins ? Exactement ce qui était prévu dans ce cas : son parachute de récupération s’est ouvert ! En effet, les deux avions sont équipés chacun d’un parachute hémisphérique, qui se déclenche automatiquement par un ouvreur automatique de type AAD, (presque) le même que celui que nous avons sur nos parachutes de secours. Et puisque les deux parachutistes sont indemnes, Airtec, le fabricant allemand du déclencheur Cypres, peut désormais se réjouir d’avoir un Cessna 182 dans sa longue liste de “sauvetages” aériens !

“Sauvetage” entre guillemets, tout de même, car la taille du parachute n’est pas prévue pour poser l’avion en douceur, et c’est donc l’image d’un avion “crashé” dans le désert que certains médias “grand public” choisissent de montrer.
À propos de la phase de piqué des avions sans pilote, “C’est la seule chose que nous n’avons pas pu tester avant de la faire” a déclaré Luke Aikins, à peine descendu de l’avion gris, à Paulo Iscold, l’ingénieur aéronautique chef du projet et visiblement très affecté par la perte de l’avion.

Happy end…
Après avoir expliqué qu’il a fait tout ce qu’il fallait faire pour mettre l’avion bleu en bonne configuration avant de le quitter, Luke Aikins conclut dans une interview : “Nous avons prouvé que c’était possible et l’histoire se termine bien pour tout le monde, que ce soit pour Andy qui s’est posé sous son parachute comme pour l’avion qui est revenu aussi sous un parachute.”

Malgré la déception, Andy Farrington conclue lui aussi cette interview sur une note positive : “Tout était en place pour que ça se passe bien, pour une raison inconnue ça ne s’est déroulé comme prévu, mais ce soir nous sommes tous là, sains et saufs, et c’est le plus important.”

Photo Chris Tedesco / Red Bull Content Pool

Les deux hommes sont des cousins et l’exploit s’ancre donc dans la famille. Luke Aikins est non seulement le premier homme à avoir sauté volontairement d’un avion sans parachute (dans la cascade Heaven Sent, réalisée en juillet 2016), il est maintenant le premier pilote à avoir décollé dans un avion et à s’être posé dans un autre tout en étant le premier parachutiste à avoir quitté un avion en vol, à être remonté dans un autre avion sans pilote à son bord et à se poser avec : chapeau bas !

Liens Internet

Lien vers les 3 heures de direct sur Red Bull TV.

À lire également, sur le même sujet :
PLANE SWAP : un épilogue épineux !
“Dans les coulisses de PLANE SWAP”
“PLANE SWAP : Les dernières images de l’entraînement”

∗∗∗∗∗∗∗∗

Retour en haut de page

Boutique en ligne

Vente en ligne

Collection, anciens numéros, livres, accessoires, bijoux, etc.