Toutes les actus

Rassemblement

Boogie Supervan à Vannes

“Vannes in the Sky Boogie”, ce sera du 24 au 27 août avec un Supervan (20 places) et le Pilatus B2H4. De quoi “envoyer” en vol relatif, freefly et wingsuit avec un plateau de six coachs : René Terstegen, Loïc Perrouin, Anaïs Maillet, Marin Ferré, Christophe Sizorn et Bruno Dervout.

lire et commenter

Swooping, Websodes, émissions TV, films, clip

Tournage Soul Flyers en Gwada

Sky-Coco, swoop et XRW...

Et la chaleur continue. Envie d’une noix de coco bien fraîche, en freefly, et avec les Soul Flyers ? C’est parti…

En mai dernier, les Soul Flyers Fred Fugen et Vince Reffet, accompagnés du caméraman italien Max Haim, se sont rendus en Guadeloupe pour un tournage avec leur sponsor Red Bull et les moyens de Caraïbe Parachutisme, le centre para local. Dans un paysage paradisiaque, ils ont réalisé un peu de tout, dans leurs disciplines de prédilection : du freefly, du swoop, du pilotage sous voile et du XRW.

En cliquant sur le logo Red Bull en haut à droite de la vidéo, vous découvrirez l’interview “Noix de coco &swoop, l’été idéal des Soul Flyers”. Une courte interview de Fred Fugen, dans le style “grand public”, pour les lecteurs des médias RedBull.

Et le mois prochain, dans ParaMag, nous vous proposerons une interview plus détaillée sur les coulisses de ce tournage, largement illustrée de photos inédites. Car en tant que parachutiste, certains détails ne vous ont pas échappé : l’ouverture “automatique” en XRW, les longs swoops au-dessus de la mer, les trajectoires entre les bateaux et qui se terminent en libé’ à la baille, etc. Mais comment font-ils cela ? Fred Fugen et Vince Reffet sont très doués, sont-ils des mutants pour autant ?
À suivre dans le prochain ParaMag…

lire et commenter

Paramag

Offres de parrainage

Spécial anniversaire

Parrainez un ami… Et prolongez votre abonnement gratuitement de 3 mois !
Ou vous êtes parrainé et vous recevez des posters, des numéros gratuits et un bon de réduction.

– Vous êtes abonné : vous parrainez un nouvel abonné sur notre boutique en ligne, votre abonnement est prolongé GRATUITEMENT de 3 mois.

– Vous n’êtes pas abonné : vous vous faites parrainer sur notre boutique en ligne, vous recevrez 2 posters + les deux derniers numéros de Paramag + le numéro du mois en cours (début de votre abonnement ) et vous bénéficiez d’un nouveau BON DE RÉDUCTION de 10 euros (abonnement de 12 mois) à 20 euros (abonnement de 24 mois) à valoir sur une prochaine commande dans notre boutique.

lire et commenter

Base jump

La dérive toute lisse

1ère leçon de BASE jump par David Laffargue

Il continue de faire très chaud, voici une autre vidéo rafraîchissante, en provenance de la montagne cette fois. “The tracking lesson” par David Laffargue, dans un style toujours débridé, et cette fois avec une complice dénudée.

Les textes sont en anglais, voici donc le propre commentaire de l’auteur, traduit en français (nous rappelons que, en dehors du BASE jump, David pratique aussi beaucoup l’humour…) :

“Annelise avait besoin d’un instructeur de BASE jump, et comme je suis le meilleur BASE jumper au monde, je suis le type qu’il lui faut ! Rejoignez mes cours de BASE jump !

Beaucoup de gens croient que le tracking ou le vol en wingsuit, c’est une question de matos ou de nombre de sauts, mais je ne suis pas d’accord avec ça. Le vol, c’est une affaire de sensation de l’air sur le corps (merci Roberta Mancino).

Et je suis très inspiré par le corps d’Annelise ! Alors elle y est allée pour une track toute lisse !

Likez si vous pensez que toutes les BASE jumpeuses sont surtoilées et qu’elles devraient sauter purement en lisse.

À chaque fois que vous partagez cette vidéo, une BASE jumpeuse nue tombera de la falaise !”

Rappel de la rédaction : c’est de l’humour…

 

lire et commenter

Édito

30 ans…! Qui l’eût cru ?

Anniversaire de ParaMag

30 ans, 361 mois de parutions en continu, près de 20.000 pages pour plus d’un million d’exemplaires imprimés et des milliers d’abonnés.

Qui croyait, en juin 1987, lorsque ce petit canard a montré le bout de son bec, qu’il irait aussi loin ? Ah, ParaMag ! Tu n’existais pas et il fallait t’inventer. C’est ce qu’a fait Didier Klein, merci à lui, aidé de quelques partenaires et contributeurs bénévoles.

C’était une folie, tout aussi déraisonnable que nécessaire, comme beaucoup de choses qui ont fait évoluer le parachutisme. Un exemple : la toute première vidéo chute, dont nous avons retrouvé les images.

Allez, pour fêter cet anniversaire, on vous a concocté un dossier spécial vidéo chute ! Presque tout le monde fait de la vidéo chute de nos jours, alors c’est cadeau pour ce numéro anniversaire : un cahier supplémentaire gratuit est inclus dans cette édition spéciale de 76 pages.

En 1987, ce petit canard de 24 pages (dont 8 en couleurs !) était donc une folie. Une folie raisonnée, car faite de contributions. Il n’y a pas de recette miracle : si ParaMag existe depuis si longtemps, c’est grâce aux bonnes volontés, rédacteurs, photographes qui lui apportent son contenu.
Alors MERCI !

Commercialement, si ParaMag vit depuis si longtemps, c’est grâce à ses abonnés, à ses partenaires et à ses annonceurs.
Alors MERCI !

30 ans…, et après ?

La question, pour ne pas dire l’inquiétude, sur l’avenir des magazines de presse n’est pas nouvelle. Le paradis numérique, annoncé aux éditeurs il y a quelques années, n’est pas au rendez-vous. Les ventes de numérique ne décollent pas, la dématérialisation de la presse magazine papier par le numérique ne s’est pas produite.
Et ParaMag n’échappe pas à la règle.

Les ventes de tablettes numériques sont en chute libre. La majorité des consultations Internet se fait aujourd’hui sur smartphone, l’usage des ordinateurs fixes pour la lecture est donc dépassé. En France, une grande partie des magazines subsiste en format numérique grâce à la perfusion des aides de l’État, mais ces aides ne concernent pas la presse spécialisée.
Et ParaMag n’échappe pas à la règle.

Ce n’est pas grave, car ParaMag a appris dès sa naissance à voler de ses propres ailes. Et puis, il en a vu d’autres, en 30 années de parution : il a vu la fin du Minitel, l’arrivée du téléphone portable et d’Internet, le passage en l’an 2000 et du franc à l’euro, le passage du modem à la fibre et du kilo-octet au téra-octet. Mais la fin du papier, c’est pour quand ?

Plus récemment, et à l’intérieur même d’Internet, un nouveau média est apparu : les réseaux sociaux représentent eux aussi une forme d’information. À quoi bon s’abonner à un magazine, lorsque certaines infos circulent presque en direct ?

Les lecteurs n’ont pas le même usage du papier et du numérique, et un rapport très particulier s’établit pour eux entre l’information et l’objet. Logiquement, le support influe sur la façon d’informer. Le papier, annoncé comme obsolète il y a quelques années, a visiblement encore de beaux jours devant lui.

L’information n’est pas faite que pour servir le monde, elle est aussi faite pour retenir et s’interroger. En format papier, elle perpétue le plaisir de feuilleter les pages d’un magazine, sans fil à la patte, sans “bracelet électronique”.

Si vous être en train de lire ce magazine et que vous y êtes abonnés, nous vous remercions de votre fidélité.

Si vous être en train de le lire et que vous n’êtes pas abonnés, nous vous invitons à le faire. Car sinon, ce magazine pourrait s’autodétruire dans les quelques années qui suivent… Tout comme il aurait pu le faire en 1987. Cela n’arrivera pas, car ParaMag, c’est vous !

Et c’est que nous avons voulu démontrer dans le contenu spécial anniversaire à découvrir en pages suivantes. Au lieu d’organiser un énième concours, d’offrir des cadeaux “made in on-ne-sé-zou”, nous proposons depuis le début de l’année des offres “spécial débutant” et des offres “starter” particulièrement généreuses en papier.
Pour ce numéro anniversaire, nous vous offrons ce que l’on sait faire de mieux : des articles ! Et nous vous avons proposé de vous mettre en scène (para !) sur le thème des 30 ans, car ParaMag c’est vous !

Et vous nous avez gâtés.

À commencer par ce courrier de lecteur, reçu sans concertation et qui montre que l’on ne s’est pas trompé.
Bonne lecture et longue vie à ParaMag !

Bruno PASSE

 

Cet édito et ce courrier de lecteur sont extraits du magazine ParaMag n°361 de Juin 2017 (photo Luciano Bacqué).
Pour les lire dans leur contexte d’origine (mode preview), cliquer ici.

COURRIER DE LECTEUR

Bonjour ParaMag,

Je te souhaite un excellent trentième anniversaire.

Problème, j’ai dû déménager pour un logement plus grand, car tu prends de plus en plus de place. Heureusement que je ne suis pas immortel et que mon abonnement n’est pas transmissible comme mon support à En Avant De Guingamp, sinon ma fille serait bien embêtée.

Heureusement que cette année tu n’as pas fait de concours, car j’aurais encore été déçu de ne pas avoir le premier prix, tu as aussi eu raison de ne pas refaire des drisses de fermetures, il m’en reste un stock de celles des 20 ans.

En fait juste une chose pour me faire plaisir, et je pense à beaucoup d’autres lecteurs, que tu nous fasses un numéro extraordinaire pour tes 30 ans.

Parti comme c’est, lequel de nous deux va durer le plus longtemps? Nous n’en savons rien, mais toujours est-il que je te lirai jusqu’au dernier souffle.

Merci à Didier Klein d’avoir eu le courage en 1987 de créer cette revue, avec cet esprit visionnaire, merci aux rédacteurs du début dont certains sont toujours là: Yves-Marie Guillaud, Patrick Passe, un grand hommage à Monsieur Guy Sauvage, une pensée très forte à François Rickard, et un grand merci à tous ceux qui, comme moi, ont de près ou de loin collaboré à faire ce que ParaMag est aujourd’hui.

À dans 10 ans.

Michel Carrio

lire et commenter

Page suivante »

362 Juillet 2017 Sommaire

Rubriques
4 Para infos
17 Iconoclaste
58 Bienvenue à bord
66 Petites annonces

Hommage
8 Jean Chasac

Coupe de France
14 Résultats Le Blanc, Nancy et Vannes

Tournage
18 Sky-coco, swoop et XRW : Le dernier mix-trip des Soul Flyers
Interview de Fred Fugen, photos par Max Haim

Rassemblement
26 Les POPS 2017, une rencontre bucolique à Laval !
Par Catherine Souliez

Historique
32 Il y a 80 ans… «GoPro 1933» - Autoportrait en chute
Par Bruno Passe et Francis Heilmann

Rassemblement
34 Vertical Perroz 2017
Par Marie Coadic

Rassemblement
38 First Boogie in St Florentin
Par Bruno Passe

Rassemblement

44 SkyFall, le workshop à la française, à Chalon
Par Matthieu Tristram

Première
48 Vol en wingsuit sous le niveau de la mer
Par la Red Bull Air Force, en Mer Morte
Par Bruno Passe

Technique
54 L'atterrissage hors zone
Par Kévin Techer

Boutique en ligne

S'abonner à Paramag
en quelques clics

Vente en ligne

Collection, anciens numéros, livres, DVD, fringues, accessoires, bijoux, etc.