Accueil » Infos » Skyvan “de Pâques” à Maubeuge

Actus

Rassemblement

Skyvan “de Pâques” à Maubeuge

Du 16 au 18 avril 2022

Montage vidéo par : www.lvsfproductions.com

“Après 2 ans de Covid qui nous ont frustrés, c’est le moment de se prendre une bonne tranche de Skyvan !” C’est ainsi que la mise en place d’un Skyvan pour le week-end prolongé de Pâques, les 16, 17 et 18 avril dernier, a été annoncée par l’association CERPM, autrement dit “Skydive Maubeuge”.

Par Bruno Passe

Il est vrai que les deux derniers débuts de saison, amputé pour celui de 2020 et décalé pour celui de 2021, ont été frustrants. Il est vrai aussi que ce nouveau début de saison 2022, dès les mois de mars et avril, en paraît presque bizarre, car nous en avons perdu l’habitude. De plus, il provoque certains décalages… “Tiens donc, ma visite médicale de 2021 est encore valable ? Et mon pliage de secours également ?!” Il faut bien retirer quelques avantages de toutes ces frustrations, au moment de les conjuguer au passé.

Il n’en est pas moins vrai que faire venir un Skyvan à la mi-avril dans le nord de la France, pour un week-end, même prolongé, représente une part de risque, ce qui n’a pas arrêté le comité directeur du CERPM, présidé par Laurent Cormier. Risque météo bien sûr, mais ça les parachutistes en ont l’habitude, et risque de se voir affligé une troisième dose de frustration, au cas où les trois jours seraient totalement “bâchés” (0 saut…). Cela s’est déjà vu, et pas seulement à Maubeuge.

Photo Frédéric Magnard

Il s’est avéré que, dès le vendredi en fin d’après-midi, c’est en pleine “tempête de ciel bleu” que le Skyvan trônait fièrement sur le tarmac du parking, devant les trois hangars que possède le CERPM-Skydive-Maubeuge. Et une fois la nuit tombée, c’est le légendaire clair de Lune qui éclairait ce Skyvan “de Pâques” à Maubeuge. Le week-end s’annonçait plutôt bien. Restait à voir ce qu’allait donner la participation, le rendez-vous étant fixé au lendemain matin dès 8h30 pour l’organisation et la mise en place des sauts.

Samedi matin, parole de parachutiste local : “Ça fait bien longtemps que j’ai vu autant de monde à Maubeuge !” Effectivement, il y a la queue au secrétariat, au briefing Skyvan (et aux toilettes aussi, …preuve que certains avaient pris la route tôt le matin), mais à Maubeuge, on en a vu d’autres et l’affaire est rondement menée.

La séance démarre rapidement et sur une cadence de quatre rotations de Skyvan, rythmée par les pleins et les 30 minutes de refroidissement obligatoire pour les turbines. Une bonne cadence qui sera maintenue durant tout le week-end. Malgré cela, aucun riverain ne s’est plaint du bruit quasi incessant de l’avion, alors que généralement, le lundi matin, le CERPM reçoit au moins un mail de réclamation et mécontentement. Est-ce le double “effet kiss-cool” des hélices sept pales qui équipent les deux turbines de cette belle machine ?

Au total des trois jours, ce sont 150 participants qui ont sauté du Skyvan, pour un volume de 1270 sauts. L’avion a effectué 50 rotations, avant de repartir à 15 h le lundi, ce qui était prévu, tout comme le retour du Pilatus le même jour, pour assurer les largages jusqu’au soir.

Aux habitués du centre, qui sont essentiellement des locaux, des Belges frontaliers, quelques membres de clubs franciliens (ASPU, PSML, PCP, EDCL78, APPN, …), sont venus s’ajouter des voisins lillois, lensois, picards, etc., avides de Skyvan.

Et qui dit Skyvan dit animations… Maubeuge est un des berceaux du vol relatif français sur plusieurs générations. Pour cette discipline, Nicolas David a démarré avec un groupe ouvert d’une douzaine de personnes, groupe qu’il a optimisé et géré dans la bonne humeur, avec des niveaux techniques pourtant très différents (et des taux de chute individuels parfois variables !). Ce groupe intergénérationnel a coloré le ciel de formations de plus en plus grandes, allant jusque 19 relativeurs, ça aussi ça faisait trop longtemps qu’on n’en avait pas vu à Maubeuge !

Photo Fabien Foulon

Toujours en vol relatif, Noémie Lago et Alexandre Pares ont pris en charge des petits groupes de débutants. Pour le freefly, le centre a fait appel à Pascal Bazin, Florian Lascombe, Clément Patarin et Fabien Picard. Du beau monde donc pour les animations encadrées, mais il y a eu aussi des animations “libres”…

En effet, qui dit Skyvan dit aussi “saut de bateau”, et pourquoi pas en démarrant tôt la journée du dimanche, en petite tenue et sans reculer face à la bonne fraicheur matinale (il avait fallu gratter le pare-brise, ce matin-là…). La vidéo est visible sur YouTube.

Photo Gregory Lerche-Zelasko

Un peu plus tard, il y eut également un “saut croco”. Et puis tout autre type de sauts “à la cool”, à deux, à trois, voir plus, juste pour profiter de la sortie tranche arrière, ou en s’accrochant par en dessous, en solo, façon “cochon pendu” ou encore de façon plus aérienne, en wingsuit, et en prenant du niveau, montant au-dessus de celui de la tranche arrière (voir photo de Frédéric Magnard en début d’article).

Photos Gregory Lerche-Zelasko et Françoise Demeter

Et à Maubeuge, Skyvan ou pas, l’esprit associatif et l’école restent prioritaires, avec un total sur ces trois jours de 106 sauts élèves “avant brevet B”, deux sauts PAC, 22 tandems “seulement”. Un “Skyvan de Pâques” certes, mais un Skyvan pour tous. Le tout sans aucun accident, pas d’incident non plus, et même pas une libération.

Coup de chapeau aux deux plieurs – Marian Barazzutti et Cédric Bonnemaison – qui, du coup, n’ont pas eu beaucoup de répit.

Alors oui, rien de tel qu’une bonne tranche de Skyvan pour effacer l’ennui des deux derniers débuts de saison. Surtout dans un ciel aussi bleu, sans l’ombre d’un nuage pour venir mettre ne serait qu’une mini-couche de frustration sur ce week-end de Pâques, sans la moindre PDS pour venir plisser le front de Patrice Barazzutti, l’imperturbable DT de Maubeuge.

Il ne reste que cette Gopro, perdue semble-t-il de ne pas avoir bien supporté une sortie tranche arrière fantaisiste, pour mettre un point final à cet article. À défaut de la retrouver, peut-être que son propriétaire en verra un jour la chute en image, sur YouTube… Ce qui pourrait faire un buzz de cochon, comme en 2014 !

Retrouvez plus de photos du “Skyvan de Pâques” à Maubeuge dans la galerie d’Antoine Alacusos.

Boutique en ligne

Vente en ligne

Collection, anciens numéros, livres, accessoires, bijoux, etc.