Accueil » Infos (Page 2)

Infos

Centre, Rassemblement

Vertical Perroz

Avec Armor parachutisme et Septieme ciel parachutisme

Armor parachutisme et Septieme Ciel Parachutisme organisent le boogie Vertical Perroz avec des sauts à l’aéroport de Lannion pour tous ceux qui n’ont pas le brevet D, et pour les brevets D sauts sur la magnifique plage de Trestraou à Perros-Guirec. Brevet A minimum requis pour s’inscrire.

Du Freefly et du Vol Relatif tous niveaux
1 Caravan + 1 Pilatus

Animateurs : Damien Gouriou, Pierre Rabuel, Loic Perrouin, Emeline Martineau & Domi Kiger !!

Attention!!! nombre de d’inscriptions limitées!!

Inscriptions en ligne : ici

lire et commenter

Centre

Il arrive…

À Bouloc

Comme nous l’avons annoncé le mois dernier, l’E.P. Midi-Pyrénées, Skydive Bouloc pour les intimes, est en train de se doter d’un Twin Otter. Ce ne sera pas le seul événement marquant de la saison 2018 à Bouloc, qui fêtera bientôt son 30ème anniversaire !

Après plusieurs mois de recherches sur le marché mondial, Bouloc a trouvé l’avion de ses rêves : un De Havilland Twin Otter DHC-6 200 venant d’Australie et installé à Calgary au Canada pour la vente. C’était alors le début d’une aventure qui dure depuis plusieurs mois et qui devrait aboutir à l’arrivée de l’avion, prêt à larguer les parachutistes, pour le mois de mai.

Skydive Bouloc a relancé sa newsletter sur Internet, si vous voulez suivre les étapes (passées et futures) de l’aventure Twin Otter ou tout simplement être au courant de ce qui se passe à Bouloc, vous pouvez vous y inscrire sur cette adresse : newsletter@bouloc-skydive.com 
Et d’ores et déjà lire la première édition ici : www.bouloc-skydive.com/newsletter/2018-03.htm

lire et commenter

Hommage, Paramag

Deug : 20 ans de légende

Un hommage en triptyque à Patrick de Gayardon et à Philippe Fragnol

Le 13 avril 1998, un accident mortel emportait Patrick de Gayardon, durant un saut de wingsuit, à Hawaii. «L’homme Deug est mort, sa légende commence et elle ne mourra jamais» écrivait Éric Fradet dans nos colonnes, il y a déjà 20 ans…

En publiant, sous forme de triptyque*, cette photo de notre couverture ParaMag n°34 de mars 1990, au souvenir de Deug, nous associons aujourd’hui celui de Philippe Fragnol, décédé le 4 avril 2018. Les milliers de clichés de ce photographe chamoniard ont émerveillé, et sans doute éveillé de nombreuses vocations pour la montagne et les sports outdoor.*

Le Grand Canyon, Chamonix, les premières rentrées dans le Pilatus, le BASE jump : Philippe Fragnol a immortalisé de nombreuses fois les exploits de Patrick de Gayardon, et de bien d’autres athlètes.

Dans ParaMag, la légende d’époque de cette photo de couverture disait ceci :
“BASE jump au départ du toit du Marteau : Patrick de Gayardon ou Bruno Gouvy ? Photo Redneck – Philippe Fragnol.”
Tous les trois ont emporté leur secret, désormais bien gardé dans le ciel.

* La photo de Philippe Fragnol dans l’hélicoptère (photo de gauche) est de David Carlier. Les deux autres photos (droite) sont de Philippe Fragnol.

Lien vers nos archives sur Patrick de Gayardon

Lien vers la page Facebook de Philippe Fragnol

lire et commenter

Édito

Et qu’ça saute !

Début de saison "saut d'avion"

Photo Jeremy Saint Jean

Fin février, au moment de notre bouclage, la saison 2018 était déjà bien démarrée puisque diverses drop zones étaient déjà ouvertes, en contexte “francophone ou français”.

C’était le cas en France métropolitaine aux quatre coins cardinaux, du nord au sud, de Maubeuge à Aix-en-Provence, et en diagonale, de Péronne à Tarbes, en passant par Gap-Tallard, Saumur, etc. Ce tour d’horizon des centres français déjà actifs n’étant pas exhaustif.

Avec l’ouverture de drop zones à l’étranger, mais sous fonctionnement fédéral F.F.P., ça fait des années que la coupure hivernale peut être réduite à une courte durée, pour les plus mordus, ceux qui ont du mal à rester plusieurs mois sans sauter.

Dès le mois de janvier, ceux-là ont pu se rendre, par exemple, sur une des trois drop zones marocaines, à Beni Mellal, à Taroudant ou, nouveauté cette année, à Nador. Autre nouveauté, avec le Sénégal, Djilor près de Ndangane, dans le Sine Saloum, mais en fait ce n’est pas tout à fait nouveau puisque ça a déjà sauté au Sénégal, durant de nombreuses saisons, et dès les années 90.

Tout cela, c’est sans compter bien sûr les drop zones des DROM-TOM, mais elles nécessitent de traverser quelques fuseaux horaires supplémentaires.

Bon, il est vrai qu’au moment de notre bouclage, il était aussi largement question, dans les médias grand public, d’une vague de grand froid, intitulée le “Moscou – Paris” et prévue pour traverser l’Europe. Si vous avez goûté aux sensations de l’onglée (conséquence douloureuse du froid sur les extrémités des doigts…) pensez donc à nos amis parachutistes russes qui ont sauté, à peu près au même moment, sur la drop zone d’Aerograd Kolomna, avec une température de moins 15 degrés…. au sol (voir brève dans cette édition) !

Photo Pierre Rénié

Pour en revenir au secteur “francophone ou français”, précisons qu’il est question ici exclusivement de sauts d’avion, puisque la saison de soufflerie bat son plein – on se demande même si elle ne s’arrête jamais ? – avec les diverses compétitions qui se sont déroulées un peu partout : Weembinamic à Lille en décembre, Clash of Lyons en janvier, Wind Games à Empuriabrava en février, championnats de France à Lille en mars,….

Il est question ici de ce qu’il est possible de pratiquer pour tout parachutiste, quel que soit son niveau, puisqu’il s’agit du contexte FFP, donc encadré techniquement selon la réglementation fédérale, accessible au plus grand nombre.

C’est une évidence, mais ajoutons que dans le même temps, l’entraînement des équipes de France battait lui aussi son plein, un petit partout dans le monde : Dubaï, Eloy et Gap aussi, (voir autre topo-brève dans cette édition). Dans le même temps, mais avec, là aussi, des écarts de température importants !

Photo Sophie Varlet

À ce topo hivernal s’ajoutent quelques “nouveautés” du côté des avions de plus de 10 places qui sont annoncés pour la saison 2018 en France. Ainsi, il y aurait donc : un Twin Otter à Bouloc, un PAC 750 XL à Dijon, un Dornier à Pujaut, un Caravan à Nevers, what else ?

Alors oui, ça a bien sauté durant l’hiver 2017-2018, et espérons que cela augure d’une belle saison 2018, déjà bien entamée. Et qu’ça saute encore beaucoup !

Bruno PASSE

Photo Jeremy Nigout

Légende des photos : Le patchwork photo qui illustre cet édito provient d’une des premières séances de sauts (très certainement la toute première) organisées à Gap-Tallard, chez Philippe Tarade, en février 2018 : la Winter party II des Los GringosComme le montrent les images, la météo a été magnifique, alliant grand ciel bleu et montagnes enneigées ! C’est ainsi que les Los Gringos ont aligné 29 rotations en un week-end, soit à peu près 260 sauts, avec 35 participants, et autant de paires de gants et de sourires.

Cet édito est extrait du magazine ParaMag n°370 de mars 2018.
Pour le lire dans son contexte d’origine (mode preview), cliquer ici.

lire et commenter

Archives ParaMag

Parachutisme au féminin

Aujourd'hui, journée internationale des droits des femmes...

En parachutisme, il y a bien longtemps que les femmes tiennent leurs droits. ParaMag l’a déjà démontré, à plusieurs reprises et depuis longtemps. Sous forme de flash-back, voilà un article publié en 2004 : “Parachutisme au féminin, les filles des années 80-90“.

Cet article était le premier d’une longue série qui a duré jusqu’en 2005. Avec cette série d’articles, rédigée par Christine Hénaff, nous avions choisi d’illustrer les grands axes de la pratique du parachutisme au féminin au travers de quelques personnalités marquantes :
– Les filles du 21ème siècle – Juin 04 – ParaMag n°205
– Les filles des années 80/90 – Octobre 04 – ParaMag n°209
– L’émancipation des années 70-80 – Décembre 04 – ParaMag n°211
– Les pionnières du parachutisme (1ère partie) – Février 05 – ParaMag n°213
– Les pionnières du parachutisme : 2ème partie – Avril 05 – ParaMag n°215
Nous n’avions pas attendu cette série pour parler des filles et des femmes parachutistes et de nombreux articles étaient déjà parus et ont ensuite parus sur le sujet et à diverses occasions. Quelques exemples :
– Rassemblement féminin à Nancy – Octobre 04 – ParaMag n°209
– Pilotes Tandem – Août 06 – ParaMag n°231

Un(e) volontaire pour reprendre le flambeau comme l’avait fait Christine ? Proposez votre contribution/projet à la rédaction <paramag@paramag.fr>  ! Nous soutiendrons le projet avec énergie et documents photo à l’appui, comme nous le faisons depuis plus de 30 ans.

lire et commenter

« Page précédentePage suivante »

372 Mai 2018 Sommaire

Rubriques
4 Para infos
22 Iconoclaste
56 Iconoclaste
58 Bienvenue à bord
66 Petites annonces

Édito
4 Entre neige et soleil
Par Bruno Passe

Hommage
20 Philippe Fragnol

Première
24 Premières à Mayotte
Pour la suite de "45 secondes d'éternité"
Interview d'Anly Abdallah Djaha et de Sébastien Chambet

Soufflerie
28 On'Air, le souffle attendu !
Par Patrick Passe

Rassemblement
30 Sequential Games à Algarve, Portugal
Par Patrick Passe

Tournage
34 Tom Sanders, 2ème partie : Pellicule et film parachutiste, le voyage de toute une vie
Par Patrick Passe

Centre
50 Haro sur l'A.O.T. à Lille
Interview de Nicolas Ducrocq, président de l'EFP Lille-Bondues, par Bruno Passe

Boutique en ligne

S'abonner à Paramag
en quelques clics

Vente en ligne

Collection, anciens numéros, livres, DVD, fringues, accessoires, bijoux, etc.