Accueil » Infos » Du para à la Une du National Geographic !

Actus

Spécial

Du para à la Une du National Geographic !

Le parachutisme est en couverture du magazine, édition de janvier 2023

C’est la photo d’un parachutiste âgé de 69 ans qui illustre le thème présenté en couverture de cette première édition de l’année : « Vivre plus longtemps et mieux. Comment la science peut-elle changer la façon dont nous vieillissons ? »

La légende de la photo explique : « À 69 ans, le moniteur de parachutisme Arnold Camfferman reste actif, une des clés de la longévité. Alors que le monde prend de l’âge, la recherche dans ce domaine monte en flèche. Photographie par Jasper Doest et Aaron Molloy. »

Arnold Camfferman est un parachutiste hollandais bien connu en Europe et à l’étranger. Il est vidéoman, pilote tandem, instructeur et examinateur de pilotes tandem. Il totalise près de 20.000 sauts.

Dans un article publié en ligne sur son site, National Geographic explique les coulisses de la prise de vue. On y voit également une vidéo qui dévoile comment Arnold Camfferman a eu la surprise de se retrouver en couverture du célèbre magazine. Car le photographe néerlandais Jasper Doest est venu en personne chez lui, à Budel (Pays-Bas), pour la lui faire découvrir.

Arnold Camfferman pose avec un exemplaire du magazine National Geographic où il est à la Une et avec un agrandissement que le photographe Jasper Doest est venu lui remettre en mains propres chez lui, à Budel, au sud des Pays-Bas.

C’est la première fois que Jasper Doest signe une photo de couverture pour National Geographic, et il partage cela avec le videoman parachutiste Aaron Molloy, car c’est ce dernier qui a emmené l’appareil photo sur son casque.

« Il n’a aucune expérience en photographie et je n’ai aucune expérience en parachutisme, c’était donc un véritable effort de collaboration » raconte Jasper Doest. La photo, qui semble simple à faire techniquement, a visiblement posé des problèmes dans sa réalisation.

Kurt Mutchler, le rédacteur en chef photo de National Geographic, avait présenté le projet comme un défi que Jasper Doest a relevé. Il s’agissait de « mettre en image le vieillissement humain et la relation entre des habitudes de vie saines et la longévité ». La couverture de janvier illustre un article qui explore « les progrès réalisés par la science pour comprendre les subtilités du vieillissement et potentiellement le ralentir ».

Il fallait donc trouver un sujet qui incarne simultanément la longévité et l’action. Un sexagénaire pratiquant la chute libre en tant que discipline sportive répondait bien au cahier des charges. Et comme Arnold Camfferman totalise en moyenne entre 500 à 700 sauts par an, ajouté au fait qu’il se déplace à l’étranger (de la Belgique, à Skydive Spa par exemple, jusqu’au Népal !) pour pratiquer son sport et sa passion, il était un candidat idéal.

« Je voulais montrer qu’il n’est pas un casse-cou, mais que c’est un sportif et que le parachutisme fait partie de son quotidien » explique Jasper Doest.

Le photographe a commencé à placer des caméras dans l’avion, avant de réaliser que ce n’était pas idéal pour une photo d’action. Et puis le mauvais temps s’est mis de la partie. Jasper Doest a donc demandé de l’aide à Aaron Molloy, parachutiste et collègue d’Arnold, pour réaliser un saut photo avec une caméra sur le casque et un déclencheur buccal.

Nous jetterons un voile pudique sur la pirouette en sortie d’avion…, certaines photos peuvent sembler simples à réaliser, mais les photographes ont parfois des exigences qui n’apparaissent pas à l’écran, sur le résultat final. Surtout lorsque l’équipe manque de temps, car il ne lui restait la possibilité de faire qu’un seul saut.

Et c’est le résultat qui compte : une photo de couverture où l’on voit un sexagénaire, légèrement vêtu, et avec un parachute sur le dos, en train de chuter sereinement dans le ciel bleu, tandis que le vent relatif lui plisse la peau des bras… Le rédacteur en chef l’a choisie pour la couverture !

Jasper Doest explique qu’il est important d’humaniser la recherche scientifique. « Les études et les articles peuvent paraître trop abstraits », dit-il, « et il est donc utile de mettre en image les moyens utilisés par les personnes âgées pour rester actives et en bonne santé ».

En final, le photographe a demandé à Arnold Camfferman s’il avait un message à faire passer, à partager avec les lecteurs qui regarderont la photo. Le parachutiste a répondu qu’il espérait que cette photo les inspirerait à trouver quelque chose qui les passionne dans la vie, et qu’ils s’y consacrent. « C’est le moment, faites-le aujourd’hui… N’attendez pas demain. C’est le moment, vivez le moment ».

Certain(e)s trouvent peut-être qu’Arnold Camfferman ne fait pas son âge… Alors nous avons vérifié : il est né le 5 février 1953, il fêtera donc ses 70 ans dans quelques jours !

Lien vers l’article sur nationalgeographic.com

Boutique en ligne

Vente en ligne

Collection, anciens numéros, livres, accessoires, bijoux, etc.