Accueil » Infos » Élections FFP à Paris

Infos

Vie fédérale

Élections FFP à Paris

Pourront-elles avoir lieu ?

La fin du mandat de l’équipe dirigeante de la FFP, actuellement en place sous la présidence de David Roth, est décidément très chaotique.

Comme expliqué précédemment dans ParaMag, pour se conformer au décret du 29 mars 2016, les élections du nouveau bureau directeur et comité directeur de la FFP doivent avoir lieu en décembre de cette année, et non pas en mars 2021 (l’AG annuelle de la FFP se déroulant habituellement durant le mois de mars). Le 24 juillet 2020, un appel à candidatures a été lancé et une assemblée générale élective a été annoncée pour le samedi 12 décembre 2020 à Paris.

Mais le 15 septembre, la FFP déclarait que la date de l’AG élective était avancée au vendredi 11 décembre, faute d’avoir anticipé les contraintes sanitaires : “La capacité d’accueil de la salle initialement réservée est aujourd’hui de 60 participants. …/… À trois mois de l’évènement, il n’est plus possible de trouver une salle disponible sur les sites parisiens en week-end.”

Au moment du bouclage de notre édition ParaMag n°400, nous savions que deux listes étaient déposées, l’une par Marie-Claude Feydeau et l’autre par Yves-Marie Guillaud. Il restait à attendre l’annonce officielle.

David Roth, officiellement sortant

C’est désormais chose faite : dans son bulletin officiel spécial n°127 (voir fichier pdf en lien), David Roth, le président sortant, annonçait l’arrêt officiel des listes par le comité directeur de la FFP (réuni le vendredi 9 octobre à Paris), sur avis de la commission électorale.

Le procès-verbal de cette commission précise qu’“à l’issue de diverses investigations complémentaires et réponses dûment apportées, la commission estime que ces deux listes -ci-après annexées- respectant en outre la parité posée par la législation en vigueur, s’avèrent conformes aux dispositions posées par les règles fédérales.”

Une précision qui laisse entrevoir les difficultés à affronter par les candidats pour mettre en place de telles listes, face à une législation complexe et très éloignée de la réalité du parachutisme actuel.

La suite du bulletin propose des liens vers les listes et les programmes respectifs, mais comme la moitié de ces liens ne fonctionnent pas (!), nous les republions ici :

– Liste présentée par Madame Marie-Claude Feydeau à consulter sur ce lien

– Programme électoral présenté par la liste de Madame Marie-Claude Feydeau à retrouver sur ce lien

– Liste présentée par Monsieur Yves-Marie Guillaud à consulter sur ce lien

– Programme électoral présenté par la liste de Monsieur Yves-Marie Guillaud à retrouver sur ce lien.

La campagne électorale

La campagne électorale doit s’arrêter obligatoirement une semaine avant l’AG élective. L’avancement de la date habituelle de l’AG, de mars à décembre, écourte de trois mois la longueur de la campagne électorale 2020. Les deux candidats ont débuté leurs campagnes respectives sur le réseau Facebook.

La liste d’Yves-Marie Guillaud se présente via un groupe public Facebook ouvert depuis le 8 octobre, il est intitulé : : “Elections FFP 2020 – Liste YMG”

On y trouve une présentation des membres, son programme, les sujets et les commentaires y sont ouverts à tous. Le 30 octobre, il a passé le cap des 1000 membres.

La liste de Marie-Claude Feydeau se présente via une page publique Facebook ouverte depuis le 15 octobre, elle est intitulée : “Objectif PARA 2021/2024”. On y trouve une présentation des membres, son programme, et les commentaires y sont ouverts à tous. Au moment de notre bouclage, elle comptait 166 abonnés.

Dirigeants depuis plus de dix ans

Sur les réseaux sociaux, de nombreux pratiquants manifestent leur joie d’avoir enfin la possibilité de “choisir leurs dirigeants”. Effectivement, cela faisait plus de dix ans qu’il n’y avait pas eu deux listes candidates à la direction de la FFP : c’était lors des élections de 2009. Et c’était la première fois dans l’histoire de la fédération que l’élection du bureau fédéral faisait l’objet d’un scrutin de liste.

Deux listes donc pour les élections en 2009, et Marie-Claude Feydeau y présentait déjà la sienne. C’était dans une certaine continuité puisque, sur la mandature 2005/2008, elle avait déjà assuré la présidence du conseil fédéral, ainsi que la présidence de la commission des écoles.

L’autre liste en 2009 était menée par Philippe Archambault. C’est Marie-Claude Feydeau qui a été élue pour le mandat 2009/2013, et elle fut ensuite réélue pour un deuxième mandat sur 2013/2017.

Marie-Claude Feydeau a ainsi réalisé deux mandats consécutifs, soit huit ans de présidence, accompagnée par David Roth en tant que secrétaire général, par ailleurs président délégué.

Pour les élections de 2017, Marie-Claude Feydeau était inéligible à la présidence en raison de ses deux mandats successifs. Il n’y eut qu’une seule liste : celle de David Roth au poste de président et de Marie-Claude Feydeau, vice-présidente.

Deux listes, enfin !

Cela fait donc plus de dix ans que la fédération est dirigée par les mêmes personnes, et c’est sans doute pour cela que les pratiquants se réjouissent, croyant qu’ils vont enfin avoir le choix.

Certes, il y a cette année deux listes, mais il existe aussi des zones d’ombres et d’incertitudes. À commencer par la tenue d’une assemblée générale en semaine et à quelques jours de Noël (vendredi 11 décembre), ce sera donc une “AG de pouvoir”, avec des votes par procuration pour les participants qui ne pourront pas se déplacer à Paris en semaine. Car ce sont des représentants qui vont élire le nouveau bureau directeur et le comité directeur de la fédération française de parachutisme, les pratiquants ne peuvent pas voter.

Qui plus est, les nouvelles restrictions sanitaires mises en place à la mi-octobre (couvre-feu, limitation des regroupements, etc.) laissaient déjà planer un doute sur la tenue effective de cette assemblée générale à Paris, en décembre 2020.

L’annonce, par le gouvernement, du re-confinement au moins jusqu’au 1er décembre a mis un nouveau coût d’arrêt à nos activités. Dans un tel contexte, sachant que les statuts de la FFP interdisent le vote par correspondance, il est bien difficile de se projeter. Bien malin qui pourrait prédire les noms des dirigeants de la FFP pour les mois à venir. Affaire à suivre…

404 Mars/Avril 2021 Sommaire

Rubriques
4 Édito
5 Para infos
10 Iconoclaste
58 Bienvenue à bord
63 Calendrier
66 Petites annonces

Portrait
12 Un jour, une vie, une aventure
Olivier Boblet
Par Yves-Marie Guillaud

Réflexion
16 Et après "Le jour d'après"
Par Yves-Marie Guillaud

Historique
18 Alain Goubel s'est envolé. Le King n'est plus.
Par Patrick Passe, avec la collaboration de Michel Pissotte-Viville

Hommage
26 Alain Goubel
Hommage des Icarius
Par Paulo Langlade, Michel Auvray, Charly Baum, Michel Pissotte-Viville

Récit
28 Le virus du relatif
Par Bruno Passe

Démonstration
34 La Streif, en Autriche
Survol d'une piste mythique
Par Patrick Passe

Interview
40 La vie continue
Une discussion avec Fred
Par Patrick Passe d'après une interview de Fred Fugen

Tournage
52 Dominante bleue
Par Patrick Passe

Boutique en ligne

S'abonner à Paramag
en quelques clics

Vente en ligne

Collection, anciens numéros, livres, DVD, fringues, accessoires, bijoux, etc.