Accueil » Compétition » CHALLENGE INDOOR à AEROKART

Compétition, Soufflerie

CHALLENGE INDOOR à AEROKART

Avec la ligue de parachutisme de la Région Île-de-France

Photo Olivier Levon

Le 12 décembre 2021, après une année «sans», c’était une quinzième édition réussie du Challenge, et réussie…. à temps. Une compétition intergénérationnelle aussi : place aux (très) jeunes !

Par Marie-France Breguet-Collombet 
(Secrétaire générale de la ligue de parachutisme de la Région Ile-de-France)

La Ligue Île-de-France a réfléchi, discuté, posé le pour, le contre, mais finalement (Omicron n’étant pas encore invité et pas d’interdiction ministérielle), le dimanche 12 décembre 2021, elle a organisé son 15echallenge indoor. C’était bien sûr en accord avec la soufflerie Aérokart (Argenteuil), traditionnel hôte de l’événement, et toujours avec le fidèle partenariat de Veloce.

Le parachutisme sportif, majoritairement pratiqué à partir de sauts d’avion de février à novembre, prend ses quartiers d’hiver dans les différentes souffleries françaises, afin de poursuivre les entraînements techniques dans les différentes disciplines et organiser des compétitions indoor.

Il a fallu, avec l’aide d’Aérokart, gérer des contraintes draconiennes (mais facilement acceptées par tous), pour que les conditions sanitaires soient parfaitement respectées : Pass sanitaire à l’entrée, gel partout et évidemment le masque dans toutes les salles, sauf dans la veine bien sûr. Merci à tous d’avoir été vigilants.

Les équipes et les clubs ont répondu présents et nous avons été vraiment heureux de les recevoir. Nous avons donc accueilli, en plus des 33 équipes, 6 personnes handicapés (2 fauteuils, 1 non voyant, 2 mal-voyants et une jeune amputée fémorale) du club «Bleu Cohésion».

Les compétiteurs Handis – Photo Jacques Lecamus

Nous avions espéré encore accueillir 4 jeunes issus des quartiers de Montfermeil 93 (collège Pablo Picasso), sélectionnés après une après-midi de vol offerte à 11 élèves. Mais un problème survenu dans leur accompagnement les a empêchés de venir.  Nous remercions néanmoins beaucoup Audrey Grinnaert, du club «Vive La Chute» et professeur EPS dans ce collège, pour l’action menée le 24 novembre lors des premiers vols de ces jeunes.

Cette année, avec 33 équipes, ce sont plus de 100 compétiteurs ainsi répartis :
• VR 2 =11 équipes, 1 débutant, 1 confirmé. Certains cadets-juniors se sont d’ailleurs spécifiquement entraînés en soufflerie pour ce Challenge et ont bénéficié d’un petit coup de pouce financier de la part de la Ligue IDF.
• VR 3 N1 = 7 équipes
• VR 3 N2 = 7 équipes
• VR 4 N2 = 3 équipes
• VR 4 N1 = 5 équipes

Si les clubs franciliens sont les plus représentés (ASPU, Vive La Chute, Bleu Cohésion, PCP, PSML, APPN, PAF, GIPS …) certains sont venus aussi de province (Monaco – Lille, la verticale !).

Briefing général – Photo Jack Lcms

Par ailleurs, outre les compétiteurs classiques, ont participé à cette édition :
• En VR 3, 4 sourds (du club Vive La Chute) dont le mode de communication est la LSF (Langue des Signes Française). Le développement du parachutisme Sourd est depuis 10 ans une priorité de la Ligue IDF. Nous en voyons le résultat avec des compétiteurs de très bon niveau.
• En VR 2, une équipe impliquant Bruno Casimir et Jean-Pascal Hons-Olivier (amputé).
• En VR 3, une équipe 100% féminine les Valkyries de l’ASPU.

Les vols de démonstration pour les 6 personnes en situation de handicap de Bleu Cohésion ont également été intégrés en inter-manches (2 x 2mn).

Ce rassemblement exceptionnel, en phase avec la politique de l’État de rassembler et intégrer par les valeurs du sport, a été possible grâce à l’aide de l’ANS (Agence Nationale du Sport, remplaçant le CNDS) , particulièrement les fonds ANS – PST (Fonds territorial de Solidarité, destiné au Plan de relance du Sport, après la période Covid 2020). Merci encore une fois à notre référente Aude Legrand.

Comme les années passées, le VR 4 N1 se voyait proposer 8 manches sans entraînement sur le thème habituel de la vitesse. Le programme proposé par Martial Ferré (Veloce) ne comprenait pas de blocs compliqués et du 5 points.

Pour les autres catégories (VR2 – VR 3 – VR 4 N2) : pas de changement, du 4 points, la compétition se jugeait sur 4 manches de 35 secondes au lâcher de l’étoile, précédées de 4 manches d’entraînement d’1mn.

Encore cette année un flash déclenchait le départ de l’équipe en vol, un 2eflash signalait la fin du travail. En résumé : 12 secondes pour s’installer et se mettre en étoile – flash – 35 secondes de travail – flash -13 secondes pour sortir.

Photo Olivier Levon

Nous avons noté cette année :

La présence de nombreux «fils de» et «fille de», dont plusieurs sont le vivier des champions des équipes AK’démie.

Margaux Forsans, 9 ans, notre licorne volante, (avec son père Gabriel debout) se classant 3een VR 2. Gabriel est aussi 3èmeen  VR 4 N2, sa mère Céline est 3ème  en VR 3 N1, et son grand frère Kylian est 2ème en VR4 N1. Quelle famille ! 4 médailles.

Jaina Duteil, 9 ans, en VR 2 à plat (alors qu’elle s’entraine avec l’équipe AK’Démie 3D) avec son père, première compétition.

Briefing VR2 “intergénérationnel” – Photo Jacques Lecamus

Les 3 garçons Hamouchi-Simons avec leur mère Françoise : Noé, 6 ans, le plus jeune (qui vole de temps en temps en attendant ses frères), Eliott, 10 ans (qui rêve d’intégrer une équipe AKdémie), Mathis, 15 ans (qui fait partie de l’équipe Ak’démie 3D, plus FF que VR !).

Stéphane Mattoni et ses fils, Tom et Noé, déjà champions chez AK’démie 1 et 2.

Franck Vazille et son fils Valentin.

Yves Négrié et ses enfants Camille et Louis.

Et bien sûr les jeunes Massier, Chloé et Oscar, toujours en équipe Ak‘démie, champions de France (Eliott est «trop vieux» et parti dans ses études).

Citons aussi dans les jeunes venus de l’ascensionnel :

Emerys Anty, 14 ans, du GIPS, brevet A ascensionnel, qui a démarré la soufflerie la veille et a passé les niveaux ! 5een VR2 avec Noémie Lago, super coach.

La belle 2eplace en VR 2 de Adam Nouir (GIPS), 14 ans, brevet B en ascensionnel. Il était 4l’an dernier. Cette année, toujours avec Nicolas Bardin, il est sur le podium. En VR 3 en 2022 ! Bravo à eux deux.  Preuve que nos actions sont un moteur de performances.

Et nos doyens : Guy Berdal et Christian Humbert du PAF, toujours jeunes, mais on ne dit pas leur âge ! 2een VR 3 N2.

 

Citons encore…:

Le système de jugement innové par Mathieu Cannesson depuis quelques années,est toujours très apprécié de nos juges Martial Ferré et Yves Le Tourneur.

Laurence Durand a été nommée «juge stagiaire» avant son stage de février 2022. L’an dernier elle participait à la compétition, délaissant son fauteuil pour des minutes de bonheur en VR 2 en combi adaptée.

• Les indispensables et toujours présents bénévoles de la Ligue : Jacques Lecamus (du GIPS) aux ordinateurs pour les résultats vite affichés au fur et à mesure, Thierry Raguenet, à l’appel des équipes et à la traduction des briefings en LSF, Gabriel Forsans et le club Bleu Cohésion et son équipe qui assuraient les entrées et sorties de veine pour les handis sortis de leur fauteuil et équipés de harnais spéciaux, de façon à ne pas perdre de temps (Merci au moniteur handi d’Aérokart, Julien Mancio, d’avoir assuré leurs vols)

Olivier Levon, président de la Ligue IDF, aux discours et à la photo et la secrétaire générale au four et au moulin, comme d’habitude !

Le traditionnel buffet en continu a été remanié selon les conditions sanitaires : Il faut donc souligner le travail d’une équipe de choc en cuisine qui assurait le déchargement des voitures, le réchauffage des plats, le service. Les compétiteurs masqués se présentaient au buffet, un par un, et Mathilde, Marie, David et Arnaud (du club PSML sous l’«autorité» de Dominique Coutel …) , gantés, leur offrait une assiette garnie, chacun allant ensuite dans son coin ou vers des «mange-debout»).

 

En conclusion

La Ligue IDF remercie ses partenaires : AEROKART qui nous accueille toujours et nous gâte en cadeaux pour les podiums, le CDPP (Comité départemental de Parachutisme de Paris) et sa présidente Isabelle Dreyssé pour l’importante aide financière reçue pour la partie «Handicap» et les féminines du département 75, la FFP qui nous a fourni des lots variés, et bien sur ParaMag a qui nous avions aussi passé commande et qui mettra cet article en ligne (mais hélas, plus dans la revue).

Un grand MERCI à Martial Ferré, qui entre des sauts sur les Pyramides d’Egypte et la soufflerie à 16 d’Abou Dhabi, n’a pas lâché notre compétition modeste et familiale (quand même les champions de France étaient là :  AK 1 et 2 !), conscient que les très jeunes présents sont l’avenir de notre sport.

 

Podiums
(Résultats et points sur 4 manches)

Podium VR 2 – Photo Jacques Lecamus

VR 2
1ersAérokart-les Casques Bleus
(Françoise Simons, Mathis Hamouchi-Simons (15 ans) – 74 pts
2eGIPS 1
(Nicolas Bardin, Adam Nouir (14 ans) – 62 pts
3eLa Licorne Volante
(Gabriel Forsans, Margaux Forsans (9 ans) – 59 pts

∗∗∗∗∗∗∗∗

Podium VR 3 N2 – Photo Jacques Lecamus

VR 3 N2
1ersBleu Cohésion VR 3
(Bruno Casimir, Gaël de Prat, Eric Mary) – 48 pts
2ePAF – Paris 20
(Christian Humbert, Antoine Bertucat, Guy Berdal) – 46 pts
3ePCP Paris Jump
(Jérémy Rosen, Alexandre Demontrond, Sylvie Knoerr) – 45 pts
∗∗∗∗∗∗∗∗

Podium VR 3 N1 – Photo Jacques Lecamus

VR 3 N1
1ersLa FraVaKyl Team
(Franck Vazille, Valentin Vazille, Kylian Forsans) – 117 pts
2eZEFTY Aérokart
(Françoise Simons, Eliott Hamouchi-Simons (10 ans), Logann Troussier) – 84 pts
3eVive La Chute-Rouillés
(Valentin Tonizzo, Julien Vallée, Céline Forsans) – 81 pts
∗∗∗∗∗∗∗∗

Podium VR 4 N1 – Photo Jacques Lecamus

VR 4 N 1 (8 manches sans entraînement)
1ersAérokart AK’démie 1
(Tom Mattoni, Oscar Massier, Mathieu Quizy, Cameron Malié) – 215 pts
2eElisa Boys Band
(Elisa Camproux, Axel Loubette, Valentin Vazille, Kylian Forsans) – 190 pts
3eAérokart AK’démie 2
(Chloé Massier (14 ans), Noé Mattoni (12 ans), Logan Troussier, Eliot Rigazio) – 168 pts
∗∗∗∗∗∗∗∗

Podium VR 4 N2 – Photo Jacques Lecamus

VR 4 N2
1ersPSML-Coup de pied retourné
(Noémie Lago, Manon Gessent, Victor Hauscheer, Emmanuel Javay) – 43 pts
2e PCP VR 4
(Eliane Bellanger, Rabia Ameerally, Jeremy Rosen,Emmanuel Coury) – 40 pts
3eVive La Chute – Deaf and co
(Gabriel Forsans, Xavier Laroche, Philippe Hennequin, Yann Collombet) – 34 pts
∗∗∗∗∗∗∗∗

Lien de téléchargements des résultats complets au format pdf

∗∗∗∗∗∗∗∗

 

Vidéo ci-dessus : En vol vision multi-angle avec les vainqueurs VR4 N1 : Aérokart AK’démie 1.

∗∗∗∗∗∗∗∗

Vidéo ci-dessus : VR2 “intergénérationnel”

 

Le mot de Martial Ferré
“Après un rapide survol des pyramides en Égypte, je me suis retrouvé sur mes anciennes terres à Aerokart Paris pour aider au jugement de la célèbre et tant attendue Coupe de la ligue VR indoor Ile-de-France. C’est toujours un moment spécial dans l’année que j’attends avec impatience. C’est l’occasion de célébrer une dernière fois notre église Vol relatif avant la fin de l’année. Jeunes relativeurs en herbe ainsi que les plus expérimentés se mélangent autour de tous ces jolis programmes que je leur concocte chaque année dans des disciplines diverses et variées allant du VR2 au VR4 avec catégories afin de faire jouer chacun dans la bonne cour.
Cette année fût particulièrement drôle à juger, car on y a vu des papas ou mamans voler avec leurs bambinos. C’était trop mignon à regarder. Ainsi, des anciens champions français tels Yves Negrié, Françoise Simons (directrice Aerokart), Franck Vazille, Stéphane Mattoni mais aussi des papas parachutistes tels que Gabriel Forsans se sont livrés de belles batailles avec leurs propres progénitures dans leurs rangs.
Un grand merci donc à la ligue de parachutisme Ile-de-France, à Olivier Levon, Marie-France Breguet-Collombet, Thierry Raguenet et tous les bénévoles venus prêter main-forte pour toute la mise en place de cet évènement devenu incontournable dans le paysage du vol relatif français, tant il donne un élan au mouvement sportif parachutiste auprès des jeunes relativeurs. Et qui plus est, donne accès au sport VR aux personnes avec des handicaps grâce aux efforts conjoints de la ligue et de l’association Bleu Cohésion pour les personnes à mobilité réduite et Vive la Chute pour les sourds et malentendants. Moi je dis… bravo !
Et tout ceci ne serait rien sans l’accueil et l’aide de Aérokart qui soutient l’événement depuis plus de 15 ans maintenant !
Merci à Julien et “grand” Pierre pour leur super aide durant cette matinée menée tambours battants. Rendez-vous en 2022 !”

Boutique en ligne

Vente en ligne

Collection, anciens numéros, livres, accessoires, bijoux, etc.