Accueil » Édito » Édito ParaMag n°407 sept/oct 2021

Infos

Édito

Édito ParaMag n°407 sept/oct 2021

Coups de frein sur la chute libre

Photo Vibronaut Photography

C’est inscrit chaque 22 septembre sur le calendrier, et au moment où cet édito paraîtra, nous serons déjà à quelques jours de l’automne. Espérons que, cette année, il sera en retard ! Car la saison 2021, écourtée dès le début et comme celle de 2020 à cause de la crise sanitaire, a été en plus assombrie par un début “d’été pourri”, en juillet, et dans de nombreuses régions.

ParaMag est un magazine spécialisé qui s’intéresse au parachutisme, pas aux thèmes “grand public” comme celui du dérèglement climatique, mais les parachutistes étant fortement tributaires de la météo, on peut tout de même s’interroger sur le sujet… Et sans vraiment se plaindre des conséquences sur nos cadences de saut, inconvénients négligeables en regard des dégâts provoqués par les conditions climatiques dans certaines régions, entre les inondations et les incendies. La rédaction a une pensée envers ses abonné(e)s ayant été touché(e)s par ces évènements.

Les organisateurs et les participants du record de France de freefly, programmé à Brienne-le-Château du 12 au 16 juillet, ont durement ressenti les effets de cet “été pourri”, avec un grand évènement national à zéro saut sur cinq jours. C’est un des exemples les plus flagrants, mais d’autres événements parachutistes ont été également touchés par la mauvaise météo de cet été 2021. Généralement, dans certaines régions, les pratiquants, après un saut de reprise tardif pour les raisons que l’on connaît trop, ont continué d’observer que leur nombre de sauts restait anormalement bas, à cause du mauvais temps persistant.

À cela s’est ajoutée la mise en place, dans notre pratique, du pass sanitaire. Là encore, laissons les débats houleux au mode “grand public” : il s’agit d’une obligation ministérielle que nos dirigeants parachutistes se doivent d’appliquer. La question c’est “comment” ?

Sur le terrain, nous avons observé une grande progressivité dans son application, entre certaines drop zones. Dans certains endroits, la vérification fut immédiate, stricte et systématique, auprès des simples pratiquants et jusqu’aux moniteurs et dirigeants, avec utilisation de bracelets et/ou de tampons (comme dans les boîtes de nuit ou sur les boogies). Dans d’autres endroits, de simples consignes étaient écrites à l’entrée du bâtiment, et l’obligation systématique était appliquée uniquement pour les passagers tandem.

Cette année, on observe aussi que la crise sanitaire a eu un impact négatif plus marqué que l’année dernière via les centres dont une partie du staff technique et/ou dirigeant fut testée positive au Covid-19. Ces centres ont été contraints de fermer en plein mois de juillet ou d’août et, pour au moins deux d’entre eux, la fermeture a duré 15 jours, en pleine saison estivale.

Heureusement, selon les retours que nous recevons du terrain, la demande pour les sauts en tandem reste forte. Économiquement c’est un bon point, mais qui ne doit pas masquer une baisse probable chez les pratiquants loisirs et sportifs, découragés par un contexte compliqué, et qui perdure depuis l’an dernier.

Les adjectifs ne manquent pas pour décrire cette saison 2021 : retardée, freinée, décalée, morcelée, amputée… Au moment d’écrire ces lignes, on ne peut que souhaiter qu’elle soit prolongée par une météo exceptionnellement bonne en septembre et octobre, et que “l’été pourri” laisse la place à l’été indien ! En ce qui concerne le contexte sanitaire, après avoir levé le pouce, croisons maintenant les doigts, car l’actualité montre qu’à ce sujet, rien n’est définitivement acquis.

Bruno Passe

Article paru dans le ParaMag n°407 de septembre/octobre 2021

408 Nov./Déc. 2021 Sommaire

Dernière édition : Une "spéciale" de 84 pages !

Rubriques
4 Édito
6 Para infos
16 Iconoclaste
74 Bienvenue à bord
79 Petites annonces

Compétition
18 Mondial à Tanay
1ère participation de la France aux championnats du monde de wingsuit acrobatique en Russie
Par Matthieu Brossard

Rassemblement
22 Nancy is Boogie 2021, un cru exceptionnel
Par Michel Carnet, Domitille Kiger et Martial Ferré

Cinéma
28 Jean-Paul Belmondo
De L'Homme de Rio à L'As des As, ses tournages et doublures paras.
Par Bruno Passe

Interview
38 Adrien Gallot
Élève PAC et double champion de France indoor
Interview par Bruno Passe

Voyage
42 Boogie dos Lençois
Un endroit magique, au Brésil.
Par Gregory Crozier

Compétition
46 Championnat de France de PA/voltige à Agen
Par Olivier Brun
49 Championnat de France Handifly et PSV à Orléans
Par Stéphane de Laage
52 1er championnat de France de wingsuit à Chalon
Par Carl Chevalérias

DZ Tour Los Gringos 2021
58 Dijon, Klatovy (République tchèque), Cahors, Frétoy-le-Château, Propriano
Propriano
Par Jérémy Saint-Jean et Pierre Rénié

Compétition
64 Coupe de la ligue d’Occitanie
Étape finale à Bouloc
Par Olivier Brun

L'intégrale ParaMag
66 Naissance du projet
Par Bruno Passe
67 Les souscripteurs
69 Une intrépide époque !
Par Patrick Passe
70 Courrier des lecteurs : ParaMag, c'est vous !

Boutique en ligne

Vente en ligne

Collection, anciens numéros, livres, accessoires, bijoux, etc.